La réunification menée trop rapidement et sans ménagement pour les Länder de l'Est n'a pas pris en compte la complexité du processus ni son coût humain. L'impréparation française la conduit au désastre alors que les États d'Allemagne du Sud acceptent dès novembre 1870 d'entrer dans la Confédération d'Allemagne du Nord et que l'Empire allemand est proclamé le 18 janvier 1871 dans la galerie des Glaces du château de Versailles, jour anniversaire de couronnement du premier roi de Prusse à Koenigsberg en 1701. Members through the years: Jean Albert (February 1946 - September 1956) Guy Bourguignon (February 1946 - December 1969) Jean Broussolle (March 1952 - December 1972) (Replaced Marc Herrand) Atelier sur les « Évaluations des impacts sur le patrimoine et l'environnement des États insulaires du Pacifique » 20 nov. 2017-28 nov. 2017 [Uniquement en anglais] Pacific … Il meurt trop tôt (1197) pour mettre en œuvre ses projets, mais en assurant aux seigneurs l'hérédité de leurs fiefs, il affaiblit le pouvoir impérial en Allemagne. Ce traité met aussi fin au statut spécial que l'Allemagne conservait depuis 1945. Le Zollverein (union douanière), la constitution d'un réseau ferré nécessairement transfrontalier, l'adoption d'une monnaie de compte unique par presque tous les États de la Confédération sont autant d'éléments d'une unité économique qui précède l'unité politique autour de la Prusse. La rapide victoire permet à l'Autriche d'obtenir l'administration du Holstein et la Prusse, celle du Schleswig. ». L'Allemagne prévoit de commencer sa campagne de vaccination contre la COVID-19 le 27 décembre en commençant par ses maisons de retraite, ont indiqué mercredi les autorités allemandes. En cause, la fameuse clause qui permet de bloquer les fonds en cas de non-respect de l’État de droit. Guillaume Ier fait tout confiance à Bismarck jusqu'à sa mort en 1888. Sur le front oriental, par contre, l'armée allemande enchaîne les victoires contre la Russie tsariste, jusqu'à la révolution d'octobre et la paix de Brest-Litovsk signée par Lénine le 3 mars 1918. Chaque État garde son gouvernement local mais il existe au-dessus un gouvernement fédéral dirigé par le président, Guillaume Ier et le chancelier fédéral, Bismarck et comprenant deux chambres, le Bundesrat et le Reichstag. Pour certains[28], un tel état d'esprit va frayer la voie à la realpolitik bismarckienne. Le fameux film de Rossellini Allemagne année zéro[43] montre de nombreuses régions d’Allemagne devenues des champs de ruines avec des carcasses d’immeubles calcinés et une population affamée et hébétée à la recherche de sa nourriture quotidienne[44]. La brutalité, la bestialité des armées marque cette période, que ce soit la Wehrmacht en plein repli, qui décrète la mobilisation générale allant de 15 à 60 ans, ou l'armée rouge qui se livre à des exactions sur les populations allemandes. La question des réparations de guerre empoisonne les relations avec la France et entraîne l'occupation de la Ruhr par l'armée française ; la monnaie allemande s'effondre, provoquant l'hyperinflation de 1923. Albert de Brandebourg, un prince de la famille des Hohenzollern, grand maître de l'ordre Teutonique se fait luthérien et s'attribue les immenses biens de l'ordre en Prusse. En 1878, Bismarck promulgue des lois d'exception contre le socialisme alors en plein développement. Il devient obligatoire à l’école primaire. En effet la dynastie franconienne se désintéresse des nouvelles terres et laisse les princes polonais et danois reprendre du terrain[11]. Dans les années 1880, des lois sur la sécurité sociale sont votées. La puissance prussienne commence alors à peser sur les territoires de langue allemande en dehors de l'Autriche, bien que l'empire autrichien continue lui aussi à exercer son influence. Ceci est particulièrement vrai de l’Allemagne, pays qui a pourtant longtemps été un des plus proches alliés des États-Unis en Europe mais dont la relation s’est considérablement dégradée depuis plusieurs décennies maintenant. En 1870, une nouvelle pomme de discorde surgit entre les deux États. De nombreuses villes sont créées : Marienwerder, Thorn, Kulm, Elbing, qui entretiennent des relations avec la Hanse, Königsberg en 1255 – « mont Royal ». Avec un volume d'exportations correspondant à un tiers de son produit national brut, l'Allemagne peut se targuer du titre de « champion du monde de l'exportation », devant les États-Unis et la Chine. À la fin du IVe siècle et au Ve siècle, certaines de ces peuplades germaniques établirent des royaumes plus ou moins éphémères dans les régions de l'Empire romain qui correspondent actuellement à l'Angleterre (les Angles et les Saxons), à la France (Francs et Burgondes), au nord de l'Italie (les Lombards et les Ostrogoths), à l'Espagne (Wisigoths) et même à la Tunisie (Vandales). Les écrits latins constituent une source précieuse d'information sur les mœurs et les institutions des Germains à cette époque ; la Germanie, œuvre de l'historien du Ier siècle Tacite est particulièrement riche d'enseignements. L'Autriche rejette cette idée et met fin aux ambitions prussiennes lors de la conférence d'Olmütz. Il ne couvre plus que 357 000 km2. L’Allemagne peut être divisée en trois grands ensembles naturels : la plaine du Nord, l’Allemagne moyenne hercynienne (Mittelgebirge), et l’Allemagne méridionale alpine et subalpine, au sud du Danube. La ligue de Smalkalde semble dissoute. Elle possède des frontières communes avec le Danemark au nord, avec la Pologne et la République tchèque à l’est, avec l’Autriche et la Suisse au sud, avec la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas, à l’ouest. Il promet à quiconque manquait de terre, un bon grand domaine, fertile, bien pourvu en poissons, viande et gras pâturages pour le bétail[7]. Il exige ensuite des Romains un serment où ceux-ci s'engagent à ce qu'« ils n'éliraient ni n'ordonneraient aucun pape en dehors du consentement du seigneur Otton ou de son fils »[5]. Les Etats-Unis ont d’incroyables richesses naturelles. Préparez votre voyage aux USA - Infos pratiques / Destinations / Contacts À l'intérieur, l'exploitation des mines d'argent et de sel favorise le développement du commerce fluvial. text-align: center; Covid-19: l'Allemagne impose des tests ou quatorzaines à 130 pays, contre 16 pour la France L’Allemagne est jusqu’ici un des pays les plus épargnés en Europe par le nouveau coronavirus. L’influence continentale, en revanche, se traduit par de grandes chaleurs estivales et des hivers froids. Les chevaliers Teutoniques ou Deutscher Orden sont apparus en 1190-1191 en Terre sainte. Après la mort de Louis le Pieux, fils de Charlemagne, l'Empire carolingien est divisé en trois lors du partage de Verdun en 843. Inquiet de l'anarchie et de l'insécurité qui règnent en Allemagne, le pape menace de nommer lui-même un empereur si les princes-électeurs n'y parviennent pas. Le Schleswig, peuplé d'Allemands et le Holstein, peuplé à la fois par des Allemands et des Danois sont des propriétés personnelles du roi du Danemark sans faire partie de son royaume. En 1950 le PIB est déjà le même qu’avant la guerre en 1939. Il n'est plus désormais associé à l'unité du peuple allemand dans un même État. Il reçoit la Bourgogne en héritage. Les révolutionnaires soutiennent des revendications d'unité nationale, de liberté et de démocratie, inscrites dans les « Revendications de Mars », un texte dont la rédaction a commencé à Mannheim, dans le Sud de l'Allemagne[27]. Les Länder dominant l’économie allemande sont aussi les plus peuplés : la Rhénanie du Nord-Westphalie comptait 17 679 000 habitants en 1993, loin devant la Bavière (11 993 500) et le Bade-Wurtemberg (10 693 000). Profile: French chanson singing group, operated from February 1946 till February 1985. Allemagne – Faits et réalités : l'Histoire. Chacun conserve un gouvernement souverain dans tous les domaines qui ne relèvent pas de la compétence du Reich. La science et la technologie allemandes, soutenues par un système de recherche et d'enseignement universitaire très élaboré, ont alors une réputation d'excellence mondiale[32]. Les infections aux États-Unis ont grimpé en flèche, avec 1,1 million de nouveaux cas confirmés au cours des cinq derniers jours et un nombre de décès approchant désormais les 300.000. Les lois et les organisations nazies ne sont supprimées qu’au début de l’automne 1945. L’Europe s’évite une nouvelle crise majeure. Saint-Empire romain germanique jusqu'à la fin du règne de Charles IV, De la querelle des investitures à la mort de Frédéric II, Conquête des régions de la mer Baltique par les chevaliers Teutoniques, Émergence des États au sein du Saint-Empire, La France révolutionnaire et impériale, adversaire et modèle, Printemps des peuples dans les États allemands, Naissance d'une grande nation industrielle, « L’égoïsme sain de la race nous commande de planter nos poteaux-frontières dans le territoire étranger », Les Obotrites sont des Slaves du Mecklembourg, soumis déjà une première fois sous le règne d'Otton, Les Poméraniens, peuple slave, ont été ballotés pendant tout le Moyen Âge entre les Allemands et les Polonais, littéralement noblesse ayant des châteaux, Il est très difficile de connaître les chiffres exacts de la mortalité. Le conflit religieux rebondit au XIIe siècle et dans la première moitié du XIIIe siècle avec la « Guerre des deux glaives » ou « lutte du sacerdoce et de l'Empire » sous les Hohenstaufen. Faites trop tard, elles ont été plus coûteuses et plus douloureuses. En même temps, les princes qui ont besoin d'argent, abandonnent aux seigneurs leurs droits régaliens. Le titre impérial n'est plus attribué à partir de 924[4]. La création de la RDA, en 1949 ne confère qu'une souveraineté fictive au nouvel État[44]. Celui-ci contribue au renouveau du catholicisme allemand mais n'a que peu d'influence sur l'évolution politique des États. Jusqu'en 1878, le chancelier s'allie aux libéraux et prend des mesures pour stimuler l'économie. Le 15 mars 1939, l'Allemagne occupe et démembre ce qui reste de la Tchécoslovaquie[39]. Ils s'emparent de presque tous les droits régaliens. Il veut tirer sa force et ses ressources de grandes possessions territoriales. Cet événement sera le déclencheur d'une série de durcissement de la législation allemande qui entraîne un climat de censure et de surveillance dans les États allemands, dont celle des imprimés qui sera maintenue jusqu'en 1848[27]. Le massif du Harz, le plus arrosé d’Allemagne, reçoit en moyenne 1 678 mm d’eau par an. La Prusse qui bénéficie toujours du soutien français annexe le Schleswig-Holstein, le royaume de Hanovre, le duché de Nassau et la Hesse, ce qui permet à la Prusse d'avoir un État d'un seul tenant, de former la Confédération de l'Allemagne du Nord excluant l'Autriche et dans laquelle les États catholiques du sud de l'Allemagne refusent de rentrer. Autour de 110 av. Après une rapide course à la mer, les deux camps s'enterrent dans une guerre de tranchées qui dure jusqu'à la fin du conflit. Dès sa fondation, ce nouvel empire, qui ne sera nommé le « Saint-Empire romain germanique » (Heiliges Römisches Reich deutscher Nation) qu'au XVe siècle[7], est entravé par le peu d'institutions sur lesquelles l'empereur peut asseoir son autorité, la faiblesse des revenus, les empereurs ne disposant que de leurs propres domaines pour financer leur politique. Pendant le même temps, à Berlin, la révolution éclate le 13 mars 1848. L'essentiel de la richesse allemande réside cependant dans les villes. Les veto hongrois et polonais jugés « irresponsables » par l’Allemagne. Il se compose du Cameroun, de la Namibie du Sud-est Africain de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et de l'archipel Bismarck. Dès 1495, il entreprend une réforme institutionnelle pour pacifier l'Empire. C'est le plus ancien texte conservé en ancien allemand. J.-C., Marius remporte sur eux une nette victoire qui survient après une décennie de luttes difficiles[2]. Dans les années 1970 et 80, la RFA est notamment marquée par l'émergence des mouvements d'extrême gauche : Fraction armée rouge, mouvement autonome, mouvements des squatters, mouvement antinucléaire, mouvements pacifistes ou anti-impérialistes. L'Allemagne envahit l'ouest de la Pologne le 1er septembre 1939. De plus, le système protecteur de la RDA, qui encourageait la natalité, a disparu du jour au lendemain après la réunification : au cours des années qui suivent, la fécondité est alors divisée par deux. } Mais ce sont surtout les États-Unis qui combattent ce projet, susceptible de rendre l’Allemagne «prisonnière» de Moscou, avait prévenu Donald Trump en … Les Allemands restent cependant attachés à l'idée d'empire. La réunification allemande le 3 octobre 1990 provoque une série de difficultés économiques et sociales. Leur argumentation porte sur le fait qu'une décision prise à l'unanimité ne saurait être révoquée par une simple majorité. Les seigneuries de l'Est de l'Empire sont souvent très vastes. Les plus anciens documents écrits mentionnant l’existence des tribus germaniques sont des textes grecs et romains ne datant que du début du Ier siècle av. Une monnaie de compte commune à tous les États allemands, le thaler d'union, est créé en 1857 sur le modèle du thaler prussien. Le royaume des Francs couvrait alors la majeure partie de la France et de l'Allemagne, formant la base des deux futures nations. Le roi de Suède est tué lors de la bataille de Lützen le 6 novembre 1632. Geoffrey Elton indique que « les classes gouvernantes furent ébranlées en profondeur et leur réaction fut beaucoup plus sauvage que la menace qu'elles combattaient [...]. De ce fait les terres allemandes sont pratiquement indépendantes du pouvoir impérial dès cette époque. Dans l'ouest, plus anciennement exploitée, les seigneuries sont en général de superficie plus modestes. L'Allemagne avait déjà connue au cours du demi-siècle précédant plusieurs révoltes paysannes mais celle-ci fut d'une ampleur bien plus considérable. À l'instigation des rois francs, des moines dans un premier temps irlandais et écossais et, à partir du VIIIe siècle, anglo-saxons arrivent sur le continent et commencent à évangéliser les régions rhénanes. J.-C., les Cimbres et les Teutons, peuples originaires du Jutland, envahissent la Narbonnaise. Les empereurs allemands contrôlent alors totalement l'élection du pape donnant naissance au césaropapisme allemand. Mais elle est née sous le signe de la défaite militaire, les démocrates sont trop peu nombreux à s'engager pour elle. Celui-ci vote le budget et les lois. Les calvinistes peuvent bénéficier des mêmes avantages que les luthériens. Les États-Unis menacent à nouveau l’Allemagne de taxer ses automobiles. Cette armée prussienne moderne, Bismarck et son équipe l’ont voulue et construite avant la confrontation. Deux ordres religieux, les chevaliers Porte-Glaive et les chevaliers Teutoniques sont les artisans de la colonisation violente des terres entre la Vistule et le golfe de Finlande. Augsbourg et Nuremberg fabriquent le laiton, le bronze, mais aussi des armes et des canons qui sont ensuite exportés dans toute l'Europe. Les populations de ces colonies sont condamnées aux travaux forcés et doivent fournir les matières premières pour l’industrie allemande. Le Zollverein, espace intérieur sans droit de douane créé à l'initiative de la Prusse, s'étend progressivement à tous les États allemands, sauf les villes hanséatiques, entre 1828 et 1858. Il renonce à la couronne impériale et délie tous les États allemands de leur fidélité : c'est la fin du Saint-Empire[26]. Les armées qui sillonnent l'Empire amènent avec elles les épidémies, la première cause de mortalité pendant la guerre de Trente Ans. Son fils, Maximilien, en épousant Marie de Bourgogne, est à l'origine de la puissance des Habsbourg. Sur le front occidental, malgré d'importantes victoires au début du conflit, l'armée allemande est stoppée lors de la bataille de la Marne. L'Allemagne signe à contre-cœur ce texte qui avait été négocié sans elle. Les chevaliers Porte-Glaive et les chevaliers Teutoniques fusionnent en 1237 et finissent par dominer le territoire de la Germanie au golfe de Finlande. La Seconde Guerre mondiale vient de démarrer. Paul Pasteur, maître de conférences à l’université de Rouen. Ces princes sont à l'origine de trois grandes dynasties particulièrement actives dans la colonisation des régions de l'Est[7]. Sur le plan stratégique, la triple entente signée entre la France, la Russie et le Royaume-Uni au début du XXe siècle, oblige le haut état-major allemand à élaborer un nouveau plan militaire, le plan Schlieffen, entre 1898 et 1905. Si le gouvernement sait qu’il y a risque de guerre, il le pense limité. Le territoire allemand s'étend progressivement. Sous Rodolphe II (1576-1612), le pouvoir impérial continue à s'affaiblir : Il n'y a plus de véritable Reichstag ; les autres organes du gouvernement sont affaiblis ; l'Empereur est en butte à l'hostilité des Électeurs de l'Empire. 3 octobre 1990 - Réunification officielle de l'Allemagne. Des humanistes comme Melanchthon, des artistes : Dürer, les Cranach, Holbein adhèrent aux idées de Luther[17]. Ils sont aussi sous-représentés dans le patronat[38]. Charles fut couronné « empereur des Francs et des Romains » en 800, principalement à l'instigation du pape Léon III et en raison de la pression qu'exerçait sur Rome une autre peuplade germanique arrivée tardivement et convertie à l'arianisme : les Lombards. De par sa position en plein cœur de l'Europe, son savoir-faire technologique, sa main d'œuvre qualifiée et son infrastructure de qualité comme sa fiscalité avantageuse, l'Allemagne est un site attractif pour les investisseurs étrangers : les 500 plus grandes entreprises mondiales se sont ainsi implantées sur son sol. Après le congrès de Vienne (septembre 1814 - juin 1815), le défunt Empire est remplacé par la Confédération germanique (« Deutscher Bund ») qui regroupe 39 États sous la direction honorifique des Habsbourg qui ne porte plus que le titre d'empereur d'Autriche. L'ordre des chevaliers Porte-Glaive est spécialement créé en 1202 pour soutenir les premiers efforts de colonisation-christianisation de l'embouchure de la Düna où sous l'action de l'archevêque de Brême la ville de Riga avait été fondée en 1180. Cologne est touchée en décembre 1349. Les sécularisations déjà accomplies de biens de l'Église catholique sont entérinées mais il est interdit à l'avenir de confisquer d'autres biens de l'Église. Il semble ainsi nécessaire de provoquer les hostilités avant qu'il ne soit trop tard. Le pays est alors divisé en seigneuries avec, à leur tête, un chevalier titulaire de la terre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les excommunications et les interdits commencent à saper les structures de la pyramide féodale et l'autorité impériale[6]. Ce flux s'accentue à la fin du XIXe siècle. Le gouvernement reste toutefois entre les mains d'une lignée de partis conservateurs (la quasi-totalité des ministres sont aristocrates), soutenus par le clergé catholique et très dépendants des faveurs du Kaiser. C’est la politique dite « du risque calculé » définie par le chancelier Bethmann-Hollweg. Il marie ses petits-enfants aux héritiers du royaume de Bohême et de Hongrie. Il refuse d'accorder l'investiture temporelle (comme le prévoyait le concordat de Worms) aux évêques qui lui déplaisent, manifestant ainsi sa volonté de reprendre le contrôle du clergé allemand. Dans le monde entier, des médias ont accueilli avec soulagement la victoire du démocrate et de sa co-listière, Kamala Harris, tout en soulignant l'ampleur de la tâche qui les attend. Cependant les villes allemandes prennent une part peu active au grand commerce européen au XIIe siècle sauf Cologne qui dispose d'une flotte importante[7]. Les villes de la Ligue hanséatique, profitent de leur éloignement géographique pour échapper à peu près complètement au pouvoir impérial tout en s'émancipant de la tutelle seigneuriale[6]. L’Allemagne est soumise à un climat de transition, caractérisé par l’affrontement entre les influences océanique et continentale. Sa volonté est bien de construire une monarchie féodale où chaque vassal avait sa place, prélats compris[9]. En attendant, la diète réunie à Spire en 1526 décide à l'unanimité que pendant un an et demi chaque État sera responsable de ses affaires religieuses[6]. Les Länder de l’ouest sont beaucoup plus peuplés que ceux de l’est, qui regroupent, sur 30 p. 100 de la superficie totale, à peine plus du cinquième de la population. Le régime communiste, sans aucun soutien populaire, finit par capituler. Pour retrouver son pouvoir, Henri IV doit faire pénitence à Canossa en 1077. S’étendant entre 47 et 52° de latitude nord, et entre 6 et 14° de longitude est, le pays offre des paysages variés. Jean-François Soulet, La « question allemande » et la désintégration de l'empire soviétique est-européen, les Cahiers d'histoire immédiate, M. Cerutti, Blocus de Berlin, Séminaire d’histoire diplomatique et des relations internationales, 2003-2004. Les menaces de sanctions des Etats-Unis sur le front du gazoduc Nord Stream 2 suscitent l'ire de l'Allemagne., Le torchon brûle à nouveau entre Berlin et Washington. Celle-ci, après de nombreuses et dures campagnes, semble effectivement en voie de romanisation. Les insurgés parvinrent en effet à gagner quelques villes, telles que Salzbourg, Stuttgart, Memmingen, Kaufbeuren ou encore Mühlhausen. Chacun des quelque 350 États reste maître chez lui. Les traités de Westphalie consacrent l'échec des ambitions des Habsbourg d'Autriche et l'affaiblissement définitif de l'autorité impériale en Allemagne. Le 23 mars 1939, l'armée allemande occupe la ville libre de Memel en Lituanie[40]. L’Allemagne est ouverte au nord sur la mer du Nord et la mer Baltique. Après les batailles d'Austerlitz et d'Iéna, mis à part l'Autriche et la Prusse, tous les dirigeants des États allemands se retrouvent sous l'influence directe de la France : le 12 juillet 1806, seize États allemands signent le traité de la Confédération du Rhin par lequel ils s'unissent et acceptent la France comme leur protecteur, en échange de quoi ils fournissent des troupes et fidélité. Catholique ardent, il lutte contre la prédication de Jean Hus. À l'instar du Maglemosien, le Tardenoisien est une culture du Mésolithique qui se répandra du nord-est de la France jusqu'à l'ouest de l'Ukraine (Tardenoisien nord-ouest pontique). L'Allemagne évolue en une monarchie de type aristocratique, où le souverain veut dépasser ses pairs par la puissance de sa famille[7]. Le règne de son fils Henri III correspond à l'apogée de la dynastie. En étudiant la France, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Russie et l'Allemagne, il est possible de retracer leur parcours, d'identifier leurs invariants, d'expliquer leur positionnement actuel et d'imaginer leurs dispositions futures. #gallery-2 img { Son fils Henri VI rêve de faire la conquête de Jérusalem et de Constantinople et de reconstituer ainsi un vaste Empire unifié[7]. Après la Trois Glorieuses en juillet 1830 en France, une vague constitutionnaliste s'étend en Allemagne comme dans le comté de Brunswick où son souverain Charles II est chassé, remplacé par son frère qui met en place une Charte constitutionnelle ou en Saxe où le roi cède sa place à son neveu promulgue une Constitution inspirée de l'Allemagne du Sud. Otton Ier associe son fils Otton II à l'Empire en le faisant couronner de son vivant le 25 décembre 967. Les Teutoniques jouissent d'une totale indépendance par rapport au Saint-Empire romain germanique[12]. Une croisade est mise sur pied en 1230 avec des gens venus de tout l'Occident chrétien mais le pays n'est soumis qu'en 1283[12]. Pour Bismarck, cet arrangement est provisoire. De plus le choix de l'empereur n'a toujours dépendu que de l'élection des princes allemands, dont le nombre s'est peu à peu réduit et du couronnement par le pape à Rome. Vingt millions de citoyens soviétiques sont morts au cours du conflit. } La colonisation de la Namibie donne lieu au premier génocide du XXe siècle. Bismarck a l'habileté de rendre publiques ces revendications qu'il qualifie de politique des pourboires. En 1517, le moine et théologien Martin Luther enflamme l'Allemagne en publiant à Wittenberg les 95 thèses où il critique ouvertement le pape et la vente des indulgences. Parmi les empereurs du XIVe et du XVe siècle, Charles IV, roi de Bohême, chef de la Maison de Luxembourg a eu un rôle important. Créée à la suite de la révolution, la République de Weimar est un État constitutionnel libéral et démocratique, porté par la coalition de Weimar composée de sociaux-démocrates, de catholiques et de libéraux. Vers 1380, l'Allemagne compte environ cent « villes libres », dont Augsbourg, Hambourg et Lübeck. Les protestants refusent[6]. Dans les années qui suivent la réunification, le PIB de l’ex-RDA a été amputé de 40 % et sa production industrielle de 70 %. La RFA suit un modèle différent. Les clauses de la paix d'Augsbourg de 1555 sont confirmées. La partie orientale de la plaine du Nord connaît des étés plus chauds (18,2 °C en moyenne à Cottbus) et des précipitations annuelles plus faibles (588 mm en moyenne) que la plaine du Nord occidentale, au climat subocéanique. Louis le Germanique reçoit la Francie orientale à l'origine de l'Allemagne. Enfin certains préfèrent émigrer pour fuir les troubles. L'essor des activités économiques s'accompagne de progrès techniques considérables, dont le plus célèbre est l'invention des caractères d'imprimerie mobiles par Johannes Gutenberg. De ce fait, il favorise la Bohême : c'est à Prague que la première université allemande est ouverte en 1347 ; de nombreux monuments s'y sont construits ; elle devient une grande capitale européenne. Un des plus grands succès de Konrad Adenauer est d’avoir réussi à intégrer pacifiquement les douze millions de réfugiés de la Seconde Guerre mondiale, empêchant la naissance d'un climat de revanche explosif. En conséquence, les princes écartent son fils Albert Ier du trône impérial en 1291. À Mayence, les températures moyennes varient de 1,1 °C en janvier à 19,2 °C en juillet. En effet, après l'éclatante victoire de la Prusse, l'empereur des Français qui n'avait jusque-là rien réclamé, demande des compensations pour sa neutralité, des territoires sur la rive gauche du Rhin d'abord, puis le Luxembourg. De plus, à la fin du XIIIe siècle, l'Empire se restreint à une Allemagne qui s'étend à l'est jusqu'aux limites de la plaine hongroise et du bassin de l'Oder, au nord-est aux côtes de la mer Baltique jusqu'au Niémen. Frédéric II est tellement occupé par ses affaires italiennes qu'il ne séjourne que quelques mois en Allemagne au début de son règne, laissant ensuite son gouvernement à son fils Henri II de Souabe. L'empereur ne peut donc plus compter comme auparavant sur la fidélité des évêques mais il ne peut pas non plus s'appuyer sur les princes et les seigneurs qui s'affranchissent de plus en plus du pouvoir impérial[7]. Une ‘déclaration interprétative’ précisera comment et pour quoi la clause pourra agir, protégeant les deux États. À la tête de la délégation allemande Matthias Erzberger mène les négociations et signe le 11 novembre 1918 l'armistice dans la forêt de Compiègne à côté de Rethondes. Quelques patriotes réunis à Heidelberg, dans le grand-duché de Bade, réclament l'élection d'une assemblée constituante élue au suffrage universel et concernant tous les Allemands. Des centaines de milliers d'Allemands de l'Ouest poussés par la surpopulation ont ainsi migré vers l'est où des tenures plus vastes et des droits féodaux plus légers les attendent. Le 30 juillet, la Russie, alliée de la Serbie mobilise. De 1991 à 2000, 150 milliards de DM ont été investis chaque année à l'Est de l'Allemagne sans parvenir à sortir cette région de la crise. C'est le début de la Première Guerre mondiale. Il renoue les relations avec la RDA et l'Europe de l’Est à partir de 1971, grâce à l'« ostpolitik ». De plus, la fondation de l’Empire sans l’Autriche et sous l’égide de la Prusse renforce la domination politique et numérique des protestants. Les différents souverains des États sont les détenteurs de souveraineté de l’Empire.